Skip to main content

Full text of "Le Manitoba"

See other formats


LE MANITOBA. 


Dans le Minute Relitlem 

La Uévêronde Soeur Auxiliaire, 
Anna est décidée samedi dernier 
à St Boni face. S*«s funérailles ont 
eu lieu lundi matiu. 

La Révérende Soeur Letellier, 
des Soeurs Uris**s, était de passa* 
jp» à Si Boni face la semaine der¬ 
nière, en route pour Montreal. 

Quatre Soeurs do la Congréga¬ 
tion de Notre-Dame de Lyon, fon¬ 
dée a Lyon en 1 Stîtî sont arrivées 
lundi soir pour la mission de la 
Grande Clairière. 

Le Pallium,insigne particulière 
anx archevêques, a été remis à 
Mgr Bruchési lundi dernier, dans 
la cathédrale de Montréal, au mi¬ 
lieu de grandes solennités. 

Nous regrettons d’apprendre 
que le Rev. P. Lalande est tou¬ 
jours à l'hôpital, malade des fiè¬ 
vre typhoïdes, lesquelles suivent 
leu r cours sans complications. 

La Révérende Mère Générale 
des Soeurs Grises, les RR. SS. 
Letellier, Bourassa, Boulanger, 
Valade. Orandin, et Caroll, sont 
parties pour Montréal jeudi der¬ 
nier. 

La retraite anuuello du clergé 
est commencée lundi dernier, 
et est suivie par trente prêtres en¬ 
viron. Le R. P. Bray eu est le pré¬ 
dicateur Cette retraite a lieu 

au collège de St-Bonifaoe. 

• 

Les Revds P. Allard O. M. I., 
vicaire général, de Selkirk Man. . 
M. Allard, curé de St Etienne de 
Beauharuois ; M, Desmarais, curé 
de St Louis de Gonzague ; R E. 
Dorais et M. Quevillon du Fort 
Sankaehewan sont allés rendre 
visite à Mgr Grandin dimanche, 
le 31 juillet dernier. Le Rev. 

P. Allard et son frère, le curé de 
8t-Etienne sont de retour. 

Mb de la Province de Quebec 

«H 

Waterloo—La compagnie de 
téléphone Paré a terminé sa nou¬ 
velle ligne entre Warden et Law- 
mceville, mettant ce dernier 
village, ainsi que Sainte-Anne de 
Stukely en communication di¬ 
recte avec Waterloo. 

Ste Marie de la Beauce—De 
grandes fêtes ont en lieu ici les 
80, 81 juillet et 1er août, à l’oc¬ 
casion do Pinangaration du nou¬ 
veau collège Tous les anciens 
élèves étaient convoqués en con- 
ventum pour ces jours de réjouis¬ 
sance. 

Coteau du Lac—Un incendie a 
réduit en cendre à la station du 
Coteau, dos manufactures et plu¬ 
sieurs autres bâtisses. Los pertes 
sont évaluées à #25000. Les vie- I 
limes sont MM. Montpetit. An- 

mais, Castonguay, Labrosse et 
Dnckett. 

St-Jérome—M. Camile L. de I 
Martigny magistrat pour les dis¬ 
tricts de Juliette, Otawa et Ter- 
rebonne, vient d’envoyer sa dé¬ 
mission au gouvernement de 
Québec, parceqne son salaire 
était insuffisant. M de Martigny 
avait été nomtné au mois de no¬ 
vembre 1890 par le cabinet Flynn. 

On dit qu'une société est en 
voie de formation pour se joindre à 
MM.Tellieret Lemoude pou rl’ex-1 
ploitatioii au moyen de machines 
d’un ch mu acquis par ces derniers 
sur la Saskatchewan, au pied 
d’une montagne, à 50 milles au 
nord d'Edmonton. Parmi les 
membres de cette société, on nons 
cite les noms de MM. Boyer. I 
Chartier, Désantels .Caonette, Ar¬ 
chambault et autres. Ils enten- I 
dent partir la semaine prochaine 
avec engin, pompe, bouilloire etc. I 

St-Hyacinthe—Deux prêtrosdu 
diocèse viennent d’arriver de 
Rome, après y avoir passé quatre 
années : M. P. M. Benoit, autrefois 
vicaire à la cathédrale, qui a 
auivi les cours du Collège Ro¬ 
main, en demeurant an Collège 
Canadien, et qui a acauis le di- 

S lômo de doctenr eu tnéologie ; 

I.O. Pèloqnin, qui a fait tout 
son cours de théologie au Collège 
de la Propagande, et qui a aussi 
remporté le grande de docteur en 
théologie. 

Ces deux Messieurs sont assi¬ 
gnés au Séminaire de cette ville 
pour la prochaine année acadé¬ 
mique. 

Saint Sqverin—Dans la nuit de 
samedi â dimanche, deux ou 
trois voleurs ont pénétré dans le 
presbytère. M. le curé Dumais 
était. al>sent et les servantes ef¬ 
frayées ne purent donner l’alarme. 
Les voleurs ont enfoncé un se¬ 
crétaire contenant une quaran¬ 
taine de dollars et quelques 


autres valeurs, sur lesquelles ils 
firent main basse. Après quoi, 
ils se retirèrent. Hier et ce ma¬ 
tin, les habitants de Saiut-Séve- 
on t opéréune battue d ns un 
bois situé près du village, mais 
sans succès. La dépêche annon¬ 
ce aussi que nombre d’autres pa¬ 
roisses de la Beauce sont in res¬ 
tées de bandits qui appartiennent 
à la classe des tramps. 

• 

Drummon ville—Le 26 juillet 
au presbytère de Drummonville, 
deux indi vidasse présentèrent sur 
le soir pendant une séance don¬ 
née an couvent, au bénéfice du 
bazar- Il n’y avait à ce moment 
au presbytère qu’une servante, 
muette, qui ouvrit Les deux 
tramps tentent de la terrasser. 
La fille s’échappe et se sauve 
dans une salle voisine, suivie de 
ses assaillants. La servante en 
passant sonfile la lampe, feint de 
sortir et se glisse dans la cham¬ 
bre à coucher du curé. Là elle 
ouvre un meuble où ce dernier 
déposait la recette du bazar, enlè¬ 
ve le tout et saute par une fenê 
tre en poussant des cris ranqnes 
qui donnent l’alarme et mettent 
eu fuite les voleurs. 


LA BATISSE 



Dans laquelle 
INous nous trouvions 

Ayant été fermée, noua sommes forcés de transporter 
notre stock. Pour 60 jours, nous occuperons une 
partie de l’établissement de Melle Mayoock ; pre¬ 
mière porte au nord de la pharmacie Inman. 


"©faXhiiS 'fànAli.', . 


Pourquoi l’Ecremeuse “Alpha de Laval” 

-% — a» 

J|-Est d’un Usage aussi Universel! 

Quelques faits concernant les Ecrémenses, pris du Rev Vlmtsii Suie Exportant SUllM. 


.... ^ bulletin est l’an des plus pratiques et des plus Importants qui se soient jetons publiés. Il donne c«-teins rei 

dètra connu, et vient son pes.nl Aor pour n importe quel^ùon de beurrene o“n*imp£t* quel fermZ tîtoaÜ! 
sou beurre. *Ce bulletin est rempli de laits journalier, et non de théories es péri mente les ou de démonstrations de choses 
Nous donnons quelques appréciations résumées viens te bulletin du •• Cbiceso Produce " du 27 mers i «97 



33-38 


Bijoutiers, Importateurs de Joyaux, Etc., Etc., Etc. 


F, N AVANT LE PROGRE ^ 


M O nnmivr ^ WINNIPBO, si avAntegeusemenl connu du 
• lit ly l-A.\ylR s public français de toute la province, désire 
informer la population de St Boniface et des paroisses environnantes qtTtl vient de faire 
l'acquisition de la pharmacie de M, le Dr J. H. O. Lambert. Il est maintenant à son 


NOUVEAU POSTE, 


Porte voisine du Bureau de Poite , Ave. Taché , St-Boni face 

Stock complet et grandes réductions dans toutes les lignes. 

Prescriptions rnnpties avec soin . rv i W ni 

Patronage sollicité 36-39 1^1 ■ 


-y w -«---—— — —— — — ■ " m vm w >r»uj'Misw •lltlIIS tic • », j m % J r, I »> « 

Nous donnons quelques appréciations résumées viens le bulletin du *• Chicago Produc»» " du 27 mers 1897. 

(1) Ce bulletin rapporte les statistiques de 233 beurrenes du Wisconsin, qui empio.eni 386 ècreoreioes, dont 125 •* Alpha de 
.. 39 “SS*- 30 D * mk f h V** 00 ' ,*• ALKX ANÜKA. Il Reid-iJenish. Il ü. 8. et 4 Barber <kÎUow. ** 

} ÏÏÏÏtafîlÏÏ.' dSû“s yUqW * CO “ P e * d * M b *° r " ne * dü Wl^onsin-leur coustructmo, leur ect.o. et leurs résolut» 

|3) Il montre qu'un grand nombre ,1'Kcretneuses - Alpl.a de Uval p en usage écrément jusqu'à .01 . que la moyenne mi de 05 1 
.066 ; et qu une seule machine de tontes celles éprouvées par le Prof. Painufton eu laisse plut que I * ' 

(4) Il montre Que Iw Bcremeuso. »• He.d-Damsh » laissent en moyenne trois fois autant de matière grasse dans le lait écrémé que 

(5) Il pm»U e que les Bciémeuses - U. 8." laissent en moyenne trou (bis autant de matière graaae daps U lait éc;-»mé que iea 

(6) Il motUwqna les «• Alexandre '• laissent en moyenne quatre (bis autant de matière graaae dans le lait écrémé que las - Alpha 

(7) Il ratteJj™‘^harples-Imperul-Raasion *' laissent en moyenne cinq fois autant de malièro grasse dans le lait écrémé que 

(8) Il montre que les “ Sharples-^taadard-Russian ” laissent en moyenne huit fois suum de matière crame <lans le lait écrémé ,,»• 

les “ Alpha de Uval." * 

(9) Il montre que tous ces soi-disant nouveaux styles d'Kcrémeuses tels que les « Raid." les « U 8." 1rs - Alexandra " et les 

“ Sharples ” ne valent nas mieux et souvent valent moins que les anciennes machines qui étaient en usage autrefois et oui 
ne répondent plus aux besoins actuels. ^ 

(10) Il montre que l'usage continu des Bcréaeuses “ 8 harpies-Ru s», an " et des " Jembo ” fera la mina de a'importa ,met le heur. 

rené ou de n'importe quels patrons de beurrarie. Pour un Separator Catalogue le 967. sdraeses-voos I 


Ou bien à KD. GUILBAULT, 

St-Boniface, Man. 


DE LAVAL DAIRY SUPPLY COMPANY, 

132, rue Princes*, Winnipeg. Man. 


MENUS PROPOS 

Une veuve jouait le désespoir 
et versait des torrents de larmes. 
Sou laquais lui dit: 

—Prenez garde, madame, Dieu 
a appelé votre mari à lui. Si 
vous résistez h sa volonté, pour 
vous puuir. Dieu vous le rendra. 

La veuve cessa de pleurer. 

Réuniou publique. 

Un quidam s’est précipité à la 
tribune pour flétrir, une fois de 
plus, l’infàme capital. Mais, 
orateur novice intimidé par la 
foule, dès les premiers mots, il 
perd le fil de ses idées et ba¬ 
fouille lamentablement. 

—Citoyens, bégaye-t-il, le veau 
d’or, le veau d’or... 

Au fond de la salle, un audi¬ 
teur impatienté l’interrompt en 
goguenardant : 

—Eh bien ! si le veau dort, ne 
le réveillez pas ! 

Chronique Locale 

—La Canada Northwest Lanp 
company a vendu 6135 acres, 
qui ont donné #82,500. 

—Madame Bénard, de Henry 
ville, P. Q. est à Winnipeg en 
visite chez des parents. 

—Monsieur et Madame Duflos, 
de Fannystelle, étaient à St-Bo¬ 
niface la semaine dernière. 

—M. H. I. Richard, marchand, 
de St-Anne des Chênes, était à 
St-Boniface la semaine dernière. 

—Elzéar Beaupré, en prome¬ 
nade depuis quelques semaiues à 
St-Jean-Baptiste, est revenu lun¬ 
di dernier à St-Boniface. 

—Durant le mois de juillet, la 
compagniedu Pacifique Canadien 
a vendu .39400 acres de terre. Ces 
ventes ont produit #128,000. 

—Si vous voulez un habille¬ 
ment à bon marché, venez en 
chercher un pour #2,95 au maga¬ 
sin du Bon Marché chez.—J. B. 
L’Évêque, Ave. Provencher, St- 
Boniface. 

—M. Isaïe Lavoie, voyageur de 
commerce pour la maison Richard 
et Cie, de Winnipeg, est parti 
mardi dernier pour Edmonton, 
N. O., Il sera absent trois ou qua¬ 
tre semaiues. 

—Melle McCullogh, modiste 
pour robes, vient de s’installer 
chez Madame Jean, à St-Boni¬ 
face, et est prête à donner entière 
satisfaction aux dames qui vou¬ 
dront bien l’employer. 

—Le nombre de nos abonnés 
augmente tontes les semaines. 
Nous remercions ces nouveaux 
souscripteurs de leur bienveillant 
encouragement, comme nous re¬ 
mercions les anciens de leur 
constance à recevoir le journal. 

—On lira avec intérêt, sur notre 
première page, une lettre de la 
Supérieure des Sœurs de Jésus- 
Mario à Key-West. L'auteur de 
cette lettre est la révérende Sœur 
Floreutine, qui a passé de lon¬ 
gues années autrefois au couvent 
de Winnipeg. 

—Nous voyons dans les jour- 
noux de Winnepig qu’il vient de 
se former une association libéra¬ 
le à St-Boniface, avec les officiers 
suivant: Président M. Lamonta¬ 
gne ; vice-Présiqent, A, Phaueuf ; 
Secrétaire Eug. Paradis; Tréso¬ 
rier J. N. Senez. Ces officiers 


forment le comité exécutif avec 
MM. W. Daigneau et T. Lévê 
que. 

—Quiconque nous enverra 
cinq abonnés nouveaux avec le 
montant de souscription, aura 
droit à une abonnement gratuit 
pour lui-même. Toute personne 
qui renvoie ,1e j rurnal doit indi¬ 
quer son nom de quelque façon, 
pour nous permettre de l’enlever 
de notre liste. 


QESk 


Chronique de la Province 

(D« boa cormpoodMta particulier») 

St-Jean Baptiste 

—Los moissons, dans tous nos 
environs, sont de belle apparen¬ 
ce. Si le temps continue d’être 
favorable, on va commencer à 
couper le grain la semaine pro¬ 
chaine. 

8te-Agathe 

—M. Domaine est nommé 
maître de poste de cette paroisse. 

—Dimanche dernier Monsieur 
Lauzon, député de St-Boniface, 
est venu rendre compte à ses 
électeurs de ce qu’il & fait pen¬ 
dant l’année. Tout le monde 
sait que ce Monsieur n’est pas un 
savant, mais s’il n’a pas fait éta¬ 
lage de science, il a montré dans 
son discours son intelligence et 
son grand sens pratique ; il a 
donné à ses électeurs des conseils 
sur la politique et l’économie so¬ 
ciale qui seraient une source de 
prospérité s’ils étaient mis en 
pratique. Nous félicitons Mon¬ 
sieur Lauzon de son zèle pour ia 
prospérité de ses électeurs. M. 
Camiré arriva à Ste-Agathe pen¬ 
dant que M. Lauzon parlait et 
fut appelé à prendre la parole, 
ce qu’il fit de bonne grâce, il 
commença par féliciter le député 
de St-Boniface puis parla des éco¬ 
les. Il se prononça pour les éco¬ 
les catholiques, il ne pouvait 
faire autrement dans cette cir¬ 
constance. Il ne put pourtant 
pas s’empêcher de dire un bon 
mot en faveur des écoles pu¬ 
bliques ; cette contradiction dans 
ses paroles montre son peu de 
sincérité. 

8t-€laude 

—Les récoltes sont excellentes 
ici. L’on espère avoir en moyen¬ 
ne trente minota par âcre. L’or¬ 
ge est presque toute coupée et 
l’on commencera à couper l’avoi¬ 
ne à la fin de cette semaine. 

—Des colons nous arrivent 
toujours et achètent des terres 
au milieu de nous. Nous serons 
ici un centre français considéra¬ 
ble d’ici à quelques années si 
tout marche comme aujourd hui. 

—M Bot nin a acheté dernière¬ 
ment un moulin à vapeur pour 
battre le grain. Ce qui indique 
que nous avons des cultivateurs 
très-bien établis à St-Claude. 

Letellier 

Les moissons ont bonne appa¬ 
rence. On commencera à cou¬ 
per les grains la semaine pro¬ 
chaine. 

De la pluie dimanche der¬ 
nier. 

Morris . 

Les foins sont presque finis. 
On se prépare pour la récolte. 
Le grain blanchit. 


A VIS o*t donné que la bâtisse centrale 
sur le terrain de l'Exposition de St- 
Boniface s*>ra vendue mardi le 23 août 
courant à 3 heures de l'après-midi, au plus 
offrant et dernier enchérisseur. La vente 
se fera sur le heu même. 

Conditions: Argent comptant,obligation, 
de démolir la bâtisse et de déblayer com¬ 
plètement le terrain avant le 1er novembre 
prochain ; depot d# $ 25.00 par l'acquéreur 
pour garantir l'exécution 4e cette oblige¬ 
ra. THB0.3ÂCTBAND, 

St-Bonil'soe 9 août I8 %.mM0-8-98-2I. 


-EPICIER- 

Provision Fruits. Tabac, Pipes, 
Cigares, etc., etc. 

Assortiment complet dans toute* les spé¬ 
cialités mentionnées plus hau Une vi*it« 
suffit pour s'en convaincre 

Pin US PUS BAS DC lAtflL 

On achète les produits de la campagne 
aux plus hauts prix. 

AVBNCB TACHE. 8AINT-BONIPACB. 

la 28-11-94 


Une Bonne 


BANQUE IMPERIALE 

DU CANADA. 

BUREAU PRINCIPAL, TORONTO. 

CAPITAL PAYÉ - - - $2,000.OOO.Ou 
PONDS DE RB8BRVK - $1.200.000.00 

H. 8. Qowland, Prés. T. R. Merrill, V.-Pr. 
William Ramsay, Robert Jaffray, (Ste. 

Catherinea.) 

Hugh Ryan, T Sutherland Stayner, K lia# 
Rogers, D. R. Wilkie gérant général. 

Succursales dams lb Noüd-Oubst et la 


TTTTî 


M. E. Keroack, 

COIN DIS m MAIS tî V1TIL 



CHARRUE? 


Les charrues COCKSHUT 

sont les meilleures. 

Noua garantissons satisfaction pour êhaque 
charrue. Nous sommes agents pour le célèbre 
Moulin 4 vent IDEAL avec rouleau et 
ausai voitures MoLOUGLIN. 


COCKSHUT PLOW Co., Ltd, 


44-98 


Wlnnlpog. 


Machines 
A Bas Prix 


Km fact de VMâtti Mmmiiola, 


C-t établissement comprend un grand 
assortiment de livre* da classe, de littéra¬ 
ture française et anglaise, fournitures de 
bureaux, cadres, images, objets de piété, 
livres de prières, etc., etc,, le tout â très 
bas prix 4 cause de ('importation directe. 

Toute commande par la malle sera 
promptement exécutée. 

Remise spéciale au clergé, aux commis¬ 
saires et instituteurs. 1-3-98 


W;nnip*g, Man.C. 8. Hoare, Gérant* 

Brandon, Man..N. G. Leslie M 

Portage-la-Prairie....^....-W. Bell M 

Calgary, Alla.-M. Morris, •• 

Prince-Albert, Bask...A. R. B. Hearn •• 

Bd mon Ion, Alla.G. R. P. Kirk- 







Telles que 

MAISON A LOUER , 
EMPLOI DE MA N DÉ, 
SITUATION VACANTE , 
TROUVÉ , 

PERDU ; 

PROPRIÉTÉ A VENDRE 
A VENDRE , 

Seront insérées dans Lr Manitoba à raison 
de 25 cetils pour 6 lignes. 

NOUVELLE MAISON DE 
PENSION 

9 . ff, 

Pour les Jeunes Enfanta 


Les Sœurs de la Chanté de l'Hôpital Gé¬ 
néral de Saint-Boni face, ayant été priées 
plusieurs fois et en divers temps de pren¬ 
dre en pension de jeunes garçons pour les 
préparer â la première Communion, tout en 
fréquentent soit les Clauses du Collège, 
soit celles de l'Académie Provencher tout 
en restant sous les soins des Bœurs ; la 
Communauté a ouvert à cette lin, des salles 
propices qui leur permettent de recevoir un 
bon nombre d'eléves admissibles depuis 
l'âge desix ans jusqu'à douze. 

Les conditions suivantes pouront être 
modifiées *e!on les besoins des lieux et des 
circonstances. 

Pension $6.00 par mois. 

Blanchissage $1 00. 

Literie $4) 60. 

Pour fréquenter l’Académie Provencher 
$0.50 par mois. 


Vancouver, C. B.-...-A. Jukes, t4 
Reveisloke, C. B. 

Succursales dans Ontario : 

Bssex. Niagara Kalia. Sault 8. Marie. 

Kergtu. Port Colborne. 8t. Thomas. 

Galt. Rat Portage. Welland. 

Ingersoll. Si. Catherine» Woodstock. 

I Cor. Wellington 8t. 4 Leader 
Yonge 4 Queen Bit. Lan* 
Yonge 4 Bloor Su. 

D&PARTUESTS D'BtARGftKS-^IjftS dépôt* 
de $100 et plus sont reçus et portent inté¬ 
rêt. 

Achat de débentnres des Municipalités. 

Agents en Angleterre : La Banque de 
Lloyd (limitée), rue Lombard, où l'on peut 
déposer de l'argent pour transfert par lettre 
de change ou clblegramme, 4 aucune des 
succursales ci-dessus. 

Agents dans le Klondjte : 

Les traites peuvent être 
changées partout, et la Com¬ 
pagnie de la Baie d’Hudson, à 
tous ses postes des Territoires 
du Nord-Ouest, les échangera 
pour de l’argent comptant ou 
des marchandises. 

Succursale de Winxirbo 

TRA1TB8 vendues pour tous les en 
droits du Canada, des Biais-Unis et d'Bu- 
rope. 

Lettres da crédit émisas valables dans 
toutes les parties du monda. 

CIIEQUBS VENDUS. Cas chèques 
sont d'une grande commodité .pour le pu¬ 
blic voyageur, étant payable sans le irou¬ 
ble ordinaire d'indentiheation «tans toutes 
Iea partie* de l'Europe. 

C. 8. HOARK, Gérant, 
la 28-11-94 Winnipeg 


Machines 4 battre, machines 4 couper ~ 

Charmes (John Deer). DENIS DAOUST 

Corda 4 lier la grain, 660 pieds par * 

livre. Wagon*. R.cycW» (rMMif. M do Flft „ r „ „ toutoH hellrM) , lu 

recoodo main). La célèbre Machins j OMr e t «la* lit IV ta 11. 
i laver 8T-THOMA8 M plusieurs 

autres. Machines à laver perfociioo- Voiture de Première ClUM. 
nées, Tjftleurs, Cuves ot Porte-U>r- 

«leurs. Aussi: Th* et Café, Poudre T 3 33,IX RIDUIT9, 

pour boulanger. Téléphone. 287. 

O MAHCOUX, Agent. WJNNIPEO. 

Winnipeg Commission Co., ‘ 

176, UE WIWKS. WllXll’i G 





ORTHERN 


La meilleur* *oina connu* 


PACIFIC R Y. POUR LÀ FAIBLESSE DE LA ïllï 


SONT LSS 


TABLE HORAIHB 


LIONK PRINCIPALE. 


IMITE s LORGNONS 

e 

DE 44 B . L AURAS CE ” 


11 . 00 m l.nsi 

T.Ae 11 . 01 , 
Lite M O* 
CM* ULS* 
10 JOf 7. BOi 

Lits *-«* 
trn, 

7 .SOI 






1 ,v n 

ia. 01 * 

StJp 144# 
XSTr, 4.1* 


sHEt*::.: î’îS* 


EMBRANCHEMENT MORRIS» 
BRANDON. 


IQ.SBA 

ix ixe 
Mds 


Si VOU8 


de Bonnes Liqueurs 
a bon llarche, 


4.1»s 

S.0SD 



lia sont recommamtea par dea temoi* 
gnagrt reçus récemment du «léfunt Cardl* 
»H#i Taschereau» Iea piésident, vioa-pré- 
aident, ea-préi»stent et ex«Vice-pcésio«*(it 
de l'Association médicale du Canada ; te 
président du Collège Médical «te Québec, 
le doyen da l'Univarsite Médicale «te La¬ 
val, tes présidant a* ex-prNadent du 
Conseil Médical de la NoovalhwKooata, 
etc., etc. Ko venu seulement par 

J. B. L&VfttjUB, hUBo. --iface. 

P. PARKNTBAU» 8t*Jean-Bap4iata. 

J. B GH A V KLI NK. Lstallter. 2 $ la 


• a • 


iXtlp 

il 


GUERISON RAPIDE A 

DE LA TOUX J 

ET DES RHUMES. !’ 


! hPyny-Pactoral 


• 0 a • • • 


IHSoaa» 


Abonnez-vous 


TT 


Journal 


No. 620, Rue Main. 

Le MEILLEUR VIN d'Ontario 

A $1.25 le Gai. 

Aussi un stock de choix de Cigares, Ta¬ 
bacs et Pipes chez 

BELIVEAU & CIE, 

Coin des rues Main et Logan, - Winnipeg 

4-5-97 6m 


»l tdbl W 7 dèc.— 
ITM 1» tvEin Mo. lut 
Mo. loi aIImI fin t 


tz 


__rrc_:_ 

28. OU la grands boa tailla. 

DAVIS a UVRISCI OO^ lias 


EMBRANCHEMENT PORTAGB- 
LA-PRAIR1B. 


Désert. 
4.4* * m. 

C a FER, 

▲jrt Ué«. 


Arrivé». 


île Laie laultta Bailia? t Cuti Ci. 

•$ • rl IN P*. Kl , I . i* « a 

AT O*»- Ivta.. Allant nord 


U 




1 


Mixte. 


8TATION8. 


SE 

Classa 

Mute 


LE MANITOBA. A rg 




A 




Faitts l’asag# du Savon 

ROYAL CROWN SOiP 

Conservez les enveloppes et 
procurez-vous de beaux li¬ 
vres et de belles images . . . 

The Royal Crown Soap Co. 

WIN.MPEG, MAN. 
8-6-98 3m 


Le grain blanchit. [g PltlS Ancien 

» 

La coupe de l’orge est common- JoUmâl pF3nC3iS 

_de Manitoba 


PROPRIÉTÉS FONCIÈRES, 

BIELETS PRO Ml880IR ES, 

CH ATTEINS MORTOAOE8. 


Si vous avez perdu 
quelque chose, annon¬ 
cez dans Le Manitoba 
et vous la trouverez de 
suite. 


et du Nord-Ouest 


S'adresser 4 


$1.00 par année 


Hôtel de Ville, Sl~ Boni face. 


Abonnez*vous an journal 
Le Manitoba, le pins ancien jour¬ 
nal français de la Province et du 
Nord-'Jaest. Abonnement, #1.00 
D»r année, navable d'avance. 


La Crème à la Glace la 
meilleure et la pins déli¬ 
cieuse qui est faite dans 
la ville, est .certaine¬ 
ment chez. 

B-O-Y-D. 

Aussi de la Crème anx 
Fraises et snx Bananes, 
ainsi que tontes sortes 
de fruits. Venez nons 
voir et amenez vos amis. 

Au même «adroit ; 


W. J. BOYD, 

370 tt 579, Bus Main, 


YNU hHI U ll WA4MKIT MIK 


Lundi. 

V«o. 

7 50 
dit 6G 
Il 30 

11 50 

12 « 

12 30 

13 30 
13 56 

u ta 

15 06 

15 40 

16 16 

16 48 

17 15 
17 «5 

«19 30 
d!9 36 
20 02 
20 25 
20 59 
*1 35 


Mardi. 


i ri U Prsirte- ..I 
.... Macdonald I 
W***tboum« -.^....1 


.M .GtsdsiOCKI. 

.Gladstone J U ne lion... 

.. — Cv Ivis .. 

►. Plurn*#-. 

.reGteosIte. 

—«m..Gfsromm »...... 

>•«........ .HUM . .... ...m 

.- Lsunsr. 

»#• Mskinsk. . 

,....-.<>chrs Itivcr-^ ... 


.. Iteuphio. 

— V_«ll«v Kiver- 

• . • .. H.t.Nl Aon. ...... 

.Kork Hiv«r... 

Winn>>v«fo*ta.. 


TT 
•20 00 
19 25 
10 00 
I» 30 
Il 00 
lî 30 
17 00 
U 3a 
15 47 
15 20 
14 40 
14 0C 
13 40 
13 15 
dll 30 
«10 Sé 
10 23 
10 00 
» 25 
0 45 


Ecrivez à propo» dw boorevlmd. gn 
taita dan* le a»st net d. u hvière 8w« 
vaoaot d être ouvert» à la culture «t voiaii 
du ramesx dtalrict Danchin 

t>. B. il ANNA, suriutaudaai.